Mark & Spencer en déficit ferme de nombreux magasins dans le monde

mark-spencer-en-deficit-ferme-de-nombreux-magasins-dans-le-monde.jpg

Sujet à un déficit financier, Mark & Spencer n’a pas le choix et a dû procéder à la fermeture d’environ 100 magasins à travers le monde entier, dont 7 dans l’Hexagone. De nombreux magasins spécialisés dans la vente des produits d’alimentation et des vêtements de mode à Paris et aux alentours sont sujets à cette fermeture. Le 8 novembre dernier, l’enseigne britannique a fait connaître au grand public, surtout aux fans de la marque, la fermeture des magasins dans de nombreux pays du monde. En France, plus de 500 personnes sont donc devenus victimes du chômage. Mark & Spencer compte encore des magasins au Royaume-Uni. 

Un déficit pour la marque Mark & Spencer

mark-spencer.jpg

Mark & Spencer s’est implanté pour la première fois en France en 2011. Mais depuis son arrivée  dans l’Hexagone, les magasins ont connu un déficit. A titre d’exemple, en 2015 et 2016, les pertes atteignent les 26 millions d’euros. Mais cette fermeture ne concerne pas les magasins franchisés. Elle s’applique uniquement sur les points de vente en France dont la gestion est assurée directement par l’enseigne. Mark & Spencer ne ferme, en effet, que des magasins spécialisés dans l’alimentation et les habits de mode aussi bien à Paris qu’en région parisienne. 

Des magasins franchisés ouverts, selon Mark & Spencer

magasins-franchises.jpg

Une assez bonne nouvelle : Mark & Spencer a signalé que ses près d’une dizaine de magasins en région parisienne seront encore accessibles au public. La fermeture concerne uniquement les magasins situés aux Champs-Elysées, centre commercial Beaugrenelle, centre commercial So Westn centre commercial Aéroville et Villeneuve-la Garrenne. Ces divers points de vente sont spécialisés dans la distribution d’aliments, de produits domestiques ainsi que de vêtements. Mark & Spencer est donc sur le point de quitter la France pour la deuxième fois, après l’évènement en 2001 qui a obligé l’enseigne à procéder à la fermeture de ses 18 magasins français.